Pratiques de travail équitables et travailleurs migrants

Promouvoir des normes de travail équitables

BESIX Group est présent au Moyen-Orient depuis 1965 par l'intermédiaire de sa filiale Six Construct. Basée aux Émirats arabes unis, l’entreprise contribue activement au développement de la péninsule arabique.

Elle a construit des bâtiments emblématiques tels que la Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, des infrastructures telles que des ponts, des tunnels et des aéroports, des infrastructures maritimes et portuaires, des unités de traitement de l’eau et des déchets, ainsi que des infrastructures sportives et de loisirs.

Vous pouvez découvrir quelques-unes de nos réalisations au Moyen-Orient ici

BESIX Group emploie actuellement 8.000 travailleurs au Moyen-Orient, dont la majorité sont des travailleurs migrants, principalement originaires d’Inde, du Bangladesh et du Népal. Ils sont occupés sur tous les grands projets de construction réalisés par BESIX Group.

L’ancienneté moyenne de ces travailleurs migrants au sein du groupe est de 9 ans. Plus de 35 % d’entre eux travaillent pour le groupe depuis plus de 10 ans.

Les politiques internes de BESIX Group concernant le respect des droits des travailleurs migrants dictent des règles extrêmement claires et strictes et répondent aux normes les plus élevées dans le domaine.

Citons quelques exemples :
•  Les travailleurs migrants sont employés et payés par Six Construct, pas par des intermédiaires. L’entreprise couvre l’ intégralité de leur assurance santé ;
•  Six Construct fournit aux travailleurs migrants des logements de qualité et confortables, ainsi que des espaces religieux, culturels et de restauration correspondant à chacune des communautés représentées ;
•  Six Construct a mis sur pied des mécanismes transparents pour la désignation des représentants des collaborateurs.. Ils sont élus et se réunissent régulièrement avec la direction ;
•  Les travailleurs migrants ont accès à des informations pertinentes dans une langue qu'ils connaissent;
•  Les travailleurs migrants sont toujours payés en temps et en heure aet leur salaire correspond aux normes nationales et internationales ;
•  Six Construct ne conserve pas les passeports ou les documents personnels contre la volonté des travailleurs ;
•  Six Construct ne travaille pas avec des agences de recrutement qui facturent des paiements rétroactifs ou des commissions de recrutement aux travailleurs migrants ;
•  Six Construct compte un des meilleurs bilans de sécurité dans la région ;
•  Les heures de travail sont adaptées en fonction de la saison. Par exemple, au Moyen-Orient, le travail s’arrête pendant un long moment durant la journée ; l’interruption peut durer jusqu’à cinq heures et demie, entre 10h et 15h30, en juillet et en août.

BESIX Group et Six Construct ne se concentrent pas seulement sur leurs propres pratiques :
•  le groupe demande à ses sous-traitants de fournir des documents prouvant qu’ils respectent des normes élevées dans différents domaines, notamment les conditions de vie et les processus de recrutement.

De cette manière, en bonne entente avec les autorités locales, BESIX Group entend contribuer à l’amélioration des pratiques des autres entreprises avec lesquelles il collabore dans la région et se positionner comme une force motrice du changement et de l’amélioration.

BESIX Group collabore activement et de manière transparente avec des institutions et organisations nationales et internationales pour garantir et promouvoir les droits des travailleurs migrants.

•  En décembre 2017, BESIX Group a signé un accord-cadre international avec l’Internationale des Travailleurs du Bâtiment et du Bois (IBB) et le Conseil d’Entreprise européen de BESIX. L’IBB est une fédération syndicale mondiale regroupant 351 syndicats issus de 127 pays, notamment des pays européens, représentant environ 12 millions de travailleurs. Un Conseil d’Entreprise européen est un organe de représentants des travailleurs d'une entreprise opérant à l’échelle européenne, dans ce cas BESIX Group.

•  L'accord sur le respect de normes internationales et de conventions des droits humains a pour but de promouvoir le bien-être des personnes qui travaillent pour BESIX Group, ses filiales et partenaires, partout dans le monde. Cet objectif implique la création d’un mécanisme indépendant de surveillance des pratiques en matière de droits humains. Dans ce contexte, l’IBB a librement accès aux sites de construction et aux logements destinés aux travailleurs migrants.

•  Ces dernières années, l’IBB et le Conseil d’Entreprise européen de BESIX ont organisé diverses missions de ce type au Qatar, aux Émirats arabes unis et au Maroc.

•  BESIX Group collabore régulièrement avec des organisations non gouvernementales. Par exemple, dans son rapport sur les droits humains des travailleurs migrants publié en janvier 2019, l’ONG Business & Human Rights Resource Centre basée au Royaume-Uni a présenté BESIX comme l’une des entreprises ayant adopté les meilleures pratiques dans ce domaine au Moyen-Orient.

•  Par l'intermédiaire de Six Construct, BESIX Group collabore activement avec les autorités locales. Ce fut par exemple le cas avec les autorités des Émirats durant la construction des infrastructures destinées à l’exposition universelle de Dubaï et avec les autorités du Qatar, avec qui le groupe a collaboré en permanence durant les travaux de préparation des infrastructures sportives pour la Coupe du Monde entre 2012 et 2019. Les deux gouvernements ont fréquemment procédé à une évaluation des conditions de vie et de travail des travailleurs migrants sur leur territoire national.

Ces dernières années, plusieurs personnalités éminentes issues de diverses organisations et institutions internationales ont publiquement cité BESIX Group ou Six Construct comme des références en matière de promotion du bien-être des travailleurs au Moyen-Orient.

Voici quelques exemples :

•  Le 5 décembre 2017, durant une séance de la commission des affaires étrangères du parlement flamand, le président du conseil d’administration de l’Organisation internationale du travail (OIT), Luc Cortebeeck, a souligné les différences entre les conditions de travail des travailleurs migrants d’une entreprise à l’autre au Qatar, indiquant que les pratiques de BESIX comptaient parmi les meilleures dans ce domaine. Il a également tenu des propos similaires dans la presse, notamment dans le magazine belge Trends du 22 avril 2021.

•  Le directeur d’Amnesty International Belgique a aussi présenté BESIX comme un exemple à suivre dans le domaine du respect des droits des travailleurs, notamment en date du 27 septembre 2019, durant un programme diffusé à une heure de grande écoute sur Bel RTL, une radio francophone bénéficiant d'une large audience : « (...) BESIX a pris plusieurs mesures et donne l’exemple. Aujourd'hui, l’entreprise montre la voie de ce que peuvent faire les employeurs pour garantir une qualité de travail suffisante pour les personnes qui travaillent pour eux. C'est un exemple à suivre (...). » Il a encore tenu des propos similaires en 2021 sur les chaînes de télévision BX1 (30 mars 2021) et LN24 (12 avril 2021).

•  Outre les rapports venant de cette institution, le secrétaire général de l’Internationale des Travailleurs du Bâtiment et du Bois (IBB), Ambet Yuson, s’est aussi prononcé dans la presse à plusieurs reprises. Par exemple, dans le journal De Standaard du 27 mars 2021, qui est l’un des principaux quotidiens de Belgique, il a expliqué que BESIX Group applique au Moyen-Orient des normes qui sont « aussi bonnes » que celles en vigueur en Europe occidentale, et qu’il a contribué à l’amélioration des conditions de sécurité des travailleurs sur les chantiers.

BESIX Group possède l’un des meilleurs bilans de sécurité sur les chantiers au Moyen-Orient. Le bilan de sécurité y est, si pas meilleur, au moins similaire à celui des autres sites du groupe dans le monde, y compris en Europe. La plupart des sites du groupe atteignent souvent plusieurs millions d'heures de travail sans accident avec incapacité de travail.

Dans ce domaine, BESIX Group prend de nombreuses mesures supplémentaires pour garantir des conditions de travail de premier ordre. Par exemple, les heures de travail sont bien entendu adaptées en fonction de la saison, en particulier durant les mois les plus chauds (interruption du travail entre 10h00 et 15h30), et des équipements et des infrastructures sont mis en place pour assurer de bonnes conditions de travail.

• Safety Time Out
BESIX Group a entre autres lancé les initiatives « Safety Time Out ». Lors de ces événements, tous les sites de construction du groupe interrompent leur travail pendant plusieurs heures partout dans le monde pour permettre l’organisation de séances de conscientisation et de formations. Les collaborateurs sont invités à interagir, à discuter et à identifier des opportunités et des actions à entreprendre pour améliorer les conditions de travail et veiller à ce que la sécurité soit toujours la priorité numéro un sur le lieu de travail.

medium-Al Janoub Stadium 057 De nombreux travailleurs migrants travaillent sur tous les grands sites de construction de BESIX Group au Moyen-Orient. Parmi ceux-ci, épinglons les infrastructures sportives pour la Coupe du Monde de la FIFA au Qatar en 2022, de 2014 à 2019, et l'infrastructure et les pavillons destinés à l’exposition universelle 2020 à Dubaï.

medium-French Pavilion 5 • Exposition universelle 2020, Dubaï
Six Construct a réalisé l’ensemble des infrastructures destinées au site de l’exposition universelle 2020 à Dubaï, ainsi que les pavillons nationaux de la France et de la Belgique.

La ville de Dubaï a décidé de faire de cet événement international un exemple de respect des travailleurs migrants en imposant des normes sans précédent aux entreprises actives dans le pays. Par exemple, en 2019, elle a mené des audits trimestriels de toutes les entreprises occupées sur le site de l’exposition et a contrôlé les logements de leurs collaborateurs. BESIX a régulièrement trôné sur la première marche du podium.

medium-Al Janoub Stadium 069 • Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar
En vue de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar, Six Construct a rénové un stade existant et en a construit un nouveau. Ces projets se sont terminés en 2019.

Ces deux sites de construction ont totalisé trois accidents mortels. Deux des victimes étaient des travailleurs migrants, et la troisième était un travailleur non migrant ; deux d’entre elles travaillaient pour des sous-traitants. Toutefois, l’entreprise ne s’est jamais soustraite à ses responsabilités. Ces accidents sur chantier ont été examinés par les autorités nationales compétentes et par les départements internes du groupe. De plus, Six Construct a toujours fourni de bonne grâce des informations supplémentaires à ce sujet aux institutions externes qui en faisaient la demande, en toute transparence.

BESIX Foundation a créé le programme Right 2 Learn. Cette initiative comprend une formation en informatique et en anglais pour les travailleurs migrants du groupe au Moyen-Orient.

Right2Learn Dubai 48 • La formation en informatique leur permet de rester en contact avec leurs familles sans dépenser des sommes importantes en appels téléphoniques et leur apprend à surfer sur Internet. Depuis 2017, les travailleurs migrants ont accès à des ordinateurs et des smartphones pour pouvoir appeler leurs proches gratuitement, transférer des photos et envoyer des e-mails.

• Des cours d’anglais sont organisés en collaboration avec la Smart Life Foundation. Ils ont pour but de permettre aux travailleurs migrants de comprendre et communiquer en anglais.

Dans les deux cas, la demande est importante et des centaines de travailleurs ont déjà bénéficié de ces cours.

CONCLUSION

L’excellence est au cœur de l’objectif de BESIX Group. Cette ambition d'atteindre l’excellence concerne l’opérationnel, mais aussi l’humain. Dans ce domaine, l’engagement de l’entreprise en faveur des droits humains, et en particulier des normes de travail et de vie des travailleurs migrants, est clair : en améliorant en permanence ses pratiques et en demandant à ses partenaires et fournisseurs d'adopter des pratiques similaires aux siennes, BESIX veut être un agent du changement. L’entreprise en apporte la preuve depuis de nombreuses années : cette approche fonctionne.


Download here our infographic summarizing our commitments

Download here the complete text of our international framework agreement on fair labour standards