Egypte : protocole d'accord pour un projet de valorisation énergétique des déchets

3 décembre 2019

BESIX, en joint-venture avec Orascom Construction, a signé un protocole d'accord avec New Urban Communities Authority (NUCA), une agence du Ministère égyptien du Logement, des Services publics et du Développement urbain.

Le protocole d'accord fournit un cadre pour la réalisation d'une étude de faisabilité et la poursuite des discussions entre les parties au sujet de la construction, de l'exploitation et du transfert d'une installation de production de 'combustible dérivé des déchets' (CDD) en Égypte. L'étude de faisabilité est en cours et sera achevée au premier semestre 2020.

Un 'combustible dérivé des déchets' est une source d'énergie alternative produite à partir du traitement de déchets. Il est utilisé dans les cimenteries pour remplacer partiellement les combustibles fossiles comme le gaz ou le charbon. En outre, il permet de réaffecter de grandes quantités de déchets et de les détourner des décharges.

Expertise

Ces dernières années, BESIX a développé une expertise importante dans le domaine du traitement des eaux usées et des déchets solides, en ce compris dans le domaine des CDD.

En octobre 2018, le Ministère du Changement Climatique et de l'Environnement des Emirats Arabes Unis signait un accord de concession avec Emirates RDF, une joint-venture associant BESIX, Tech Group et Griffin Refineries, pour le développement et l'exploitation de la première installation de traitement de CDD dans ce pays. Ce projet convertira les déchets de 550.000 habitants des Emirats d'Ajman et d'Umm Al Quwain et détournera environ 90 % de leurs déchets ménagers des décharges.

Partager: