Projet Herstal, Belgique

Viaduc d'Herstal

Trois viaducs pour un axe stratégique

Activité: Infrastructure
Partager:  

En juin 2017, les équipes de BESIX ont achevé les travaux sur trois viaducs successifs situés à Herstal, sur l’autoroute E40/A3, soit une surface de 650 mètres de long et 30 mètres de large. Ce tronçon est situé à un endroit stratégique, permettant de relier la Wallonie aux Pays-Bas et à l’Allemagne. Il est fréquenté en moyenne par plus de 100.000 véhicules par jour. 50 hommes par jour sur ce chantier réalisé 24h/24 et 7j/7, ont permis de réhabiliter une surface de plus de 21.000 m² et de construire plus de 5.000 m² de tablier neuf.

Trois objectifs

Ce projet de réhabilitation du réseau infrastructurel wallon, démarré en mai 2014, consistait en la réhabilitation (remplacement complet des équipements, renforcement des poutres, des piles et épaississement de la dalle de béton, et traitement des charpentes) et l’élargissement (création de bandes d’arrêt d’urgence et d’une bande d’accélération/décélération) d’un viaduc « triple » permettant le passage consécutif du Canal Albert, du site de Chertal et de la Meuse. Trois objectifs étaient poursuivis : améliorer la durabilité des ouvrages, fluidifier le trafic particulièrement dense à cet endroit, et optimiser la sécurité des usagers.

Difficulté numéro un : le clavage

Le clavage a représenté une tâche ardue pour l’équipe. L’ancien ouvrage en amont et le nouvel ouvrage devaient être reliés par une dalle en béton de 1,5 m. Une opération délicate qui n’a pu être menée à bien qu’après ajustement des niveaux et pentes des deux tabliers. A cet effet, quelque 1.000 tonnes de lest ont été mises en place, afin de pouvoir jouer avec l’élasticité de la structure existante et induire les rectifications requises. Au passage des convois les plus lourds, l’amplitude des déformées verticales atteint environ 25 cm ! Les autres défis consistaient en la coordination et la logistique de la dalle, ainsi que l’accessibilité et la navigation, compte tenu des impératifs de maintien de la circulation automobile et fluviale. Ainsi, les travaux ont été découpés en six phases successives afin de pouvoir maintenir trois bandes de circulation dans les deux sens pendant la majorité du chantier.

L’ingéniosité fait toute la différence

Les équipes ont dû redoubler de créativité lorsqu’il a fallu procéder à la consolidation imprévue des travées d’approche. Vingt caissons métalliques d’environ 12 tonnes ont « encapsulé » les poutres en béton de la structure existante, permettant à l’équipe – après mise en charge préalable – de les soulager et même de récupérer 100 % de leur capacité. Une solution innovante pour réaliser les consolidations requises en un minimum de temps.

Lisez en plus dans notre rapport d'activité 2017 (p62-63-64)

Aller sur la page Rapports d'activités

Détails du projet

Nom du projet

Viaduc d'Herstal

Catégorie

Ponts et Ouvrages d'Art, Travaux routiers

Type de contrat

Build

Localisation

Herstal, Belgique

Parties prenantes

BESIX

Client

SOFICO

Période de construction

2014 - 2017

Valeur totale

€ 30.9 million(s)

Projets similaires

Partager: